Mathieu FERRON

Inscrit au club depuis l’âge de 15 ans, après avoir passé mon BIA au collège JEAN MOULIN avec M.Cléofort j’obtiens mon BB puis mon PPL à 16 et 17 ans respectivement.

 

Puis après avoir passé mon bac STI génie mécanique je passe les concours de l’ALAT (Aviation Légère de l’Armée de Terre) que j’échoue à cause de l’anglais. Je pars donc en BTS puis en parallèle je pars deux mois à Londres pour améliorer mon anglais. De retour en France et un an plus tard je repasse les tests…et c’est parti !!!

 

Je me retrouve donc à Sait Maixent L’école pour huit mois de formation militaire. En juin 2008 je pars sur Dax à l’EALAT pour suivre ma formation de pilote d’hélicoptère. Après six mois de théorie j’attaque la pratique.

 

Puis le 19 février 2010 CPL(H) en poche je suis breveté pilote d’hélicoptère. Aujourd’hui les stages s’enchainent pour être totalement opérationnel.

 

L’aéroclub avec tous mes instructeurs ainsi que mes parents mon toujours apportés des conseils et du soutient. Aujourd’hui c’est génial je vis de ma passion.

 

« Fais de ta vie un rêve et de ton rêve une réalité » Saint Exupéry

 

Si vous voulez des infos ou autres n’hésitez pas : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

MATHIEU FERRON

 

Marianne BUISSON

 

Inscrite à l'aéroclub en 99 à l'âge de 13 ans, j'ai déjà un peu trichée puisque je vole avec mon papa, pilote privée à l'aéroclub et lieutenant colonel de réserve dans l'armée de l'air, depuis ... presque 13 années en fait!
      
Jean-Luc MANGIN, André GALLET, Yves ARTHUS et Fred LINGUANOTTO me suivront pendant toute ma formation initiale. A partir de là, le plus dur est d'attendre les échéances réglementaires : lâchée: 15ans, Brevet de Base: 16ans, PPL: 17ans, etc ...  
    
En attendant, de meeting en vol, d'heure en heure à l'aéroclub, on se prend et on nous donne à rêver de voler sur de plus grosses machines; en faire son métier en devient évident!
Fred me fait découvrir le côté plus opérationnel du vol, on travaille presque comme des pros, on fait même des briefings! C'est super motivant.

Tout devient alors sérieux quand je me rends compte que pour parvenir à la ligne il va falloir s'accrocher sérieusement: avoir un bon dossier, entrer en classe prépa scientifique, et y survivre au moins une année pour pouvoir accéder au concours des Cadets et de l'ENAC.
L'objectif est fixé!
      
En 2005, je passe le concours « Pilotes Cadets » qui est le recrutement d'Air France pour former ses pilotes. J'y arrive très préparée, surtout extrêmement motivée et avec le petit peu de chance qui va bien… je suis sélectionnée pour rentrer en formation l'année qui suit. Promo 508, le rêve continue !!

S'en suivent 2 ans et demi de formation intense et passionnante où l'on passe tous les brevets théoriques et pratiques du pilote de ligne. Beaucoup de cours, de simulateur, de vols, un peu de voltige, du bimoteur, des vols IFR, beaucoup de brouillard (la formation se fait dans le Nord…), des vols solo, des machines différentes, etc... tout se révèle de plus en plus magique, moi je n'en reviens toujours pas!
     
Le grand jour arrive enfin et je suis lâchée sur A320 en décembre 2008 au cours d'un aller retour Prague sous la neige !

Ce jour là, les sensations qui reviennent sont celles que j\'avais eues 8 ans plus tôt, quand le 20 décembre 2000 à Chartres je faisais 20 minutes de vol seule pour la première fois sous l'œil attentif de Jean-Luc MANGIN! 

Depuis que je travaille chaque vol est un pur bonheur et je sais que jamais je ne me lasserais de voler que ce soit en club ou en ligne... mais ça vous l'aviez surement déjà compris!            
La chance que j'ai eue a été d'arriver au bon moment et j'en suis relativement consciente. Dans les cockpits on rencontre des gens de tous horizons, c'est une des richesses du métier. La formation Cadet est une formation en or qui vaut vraiment le coup de se donner à fond, L'aéroclub à été pour moi le meilleur moyen de commencer! 
         
Si vous voulez avoir des infos sur la formation, ou juste besoin d'un peu de motivation, n'hésitez pas à m'appeler!  0624758589

 

MARIANNE BUISSON

Patrick GUDIN

 

Mon baptême de l’air a eu lieu à CHARTRES, en 1977 sur le DR250 F-BNJK, Robert MAURY était aux commandes.....révélation.... naissance d’une passion.

Premier salaire, inscription au club et 1er vol le 24/07/84. André GALLET assure ma formation jusqu’au « TT » le 06/07/85. En 1989, une chance inespérée, Air France recrute des INAC, des mécaniciens navigants à potentiel pilotes.

Je tente le concours, motivé, et suis retenu.

Intégration à VILGENIS (centre de formation d’Air France) pour préparer tous les certificats mécanicien et pilote. Lâcher OMN (officier mécanicien navigant) en 07/91 sur B 727, la Cie me propose en fin d’année de démarrer une transformation pilote, proposition que j’accepte immédiatement.
Et le cycle repart : CAP10, PP, IFR, FPC sur Beech 200 pour finir par une qualif. A320 et un lacher OPL en 06/94, sur le réseau moyen-courrier.
Trois ans plus tard, un avion mythique s’offre à moi : le 747/200 me permet de voyager à travers le monde ,vols passagers et cargos, un régal...
Aujourd’hui cet avion ne vole plus à la compagnie (trop gourmand),emportant avec lui les derniers OMN.

Puis finalement, après 6 ans de service sur cette merveilleuse machine, j’intègre un stage commandant de bord A320 , qui m’amène jusqu’au lâcher « Captain » en 10/03.

Je totalise aujourd’hui 8800 heures et j’ai toujours autant de plaisir à prendre l’air, que ce soit en ligne ou sur un avion du club.

 

P. GUDIN

Frédéric LINGUANOTTO

 

Ma passion : Mon métier…

 

Inscrits en 1989 pour mon 16ieme anniversaire à l’Aéroclub d’Eure et Loir (ACEL), je suis breveté pilote privé en 1992.

Grâce au soutien du club, je participe en 1993 au Tour de France Aérien des jeunes pilotes organisé par la Fédération Française Aéronautique. Cette fantastique expérience, riche en souvenirs et en apprentissages, me confortera dans le choix de mon futur métier : devenir Pilote de Ligne.

Faisant tendre tous mes efforts dans ce sens, je deviens successivement pilote Baptême de l’air et remorqueur planeurs sur l’aérodrome de Chartres pour monter mes heures de vol.


En 2000, une bourse de l’Aviation Civile avec l’aide de l’aéroclub me permet de passer ma qualification d’instructeur avion.


En parallèle, je suis embauché à l’Aéropostale et deviens Copilote sur Boeing 737/300.
J’apprends mon métier en transportant le courrier.

Des opportunités de carrière me permettront de faire du long courrier en tant qu’ Officier Pilote de Ligne sur Boeing 747/400.
Expérience formidable sur un avion extraordinaire et légendaire.

Aujourd’hui, Commandant de bord sur Boeing 737, je prend toujours le même plaisir à venir à l’ACEL faire de l’instruction bénévole afin de partager et transmettre ma passion : VOLER. 

 

F. LINGUANOTTO.